By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. 

COVID-19 (CORONAVIRUS)

Informations pour les membres de Langues Canada

Dernière mise à jour : 12 mai 2020
 

La priorité de Langues Canada est de soutenir pleinement nos membres pendant cette période difficile afin d'assurer leur bien-être et celui de leur personnel et de leurs étudiants et d'atténuer l'impact financier sur vos programmes.

Nous rassemblons des informations et des ressources qui, nous l'espérons, vous seront utiles. Bien que nous nous efforcions de maintenir les informations sur cette page à jour, nous vous recommandons de vérifier les sources officielles pour tout changement, car la situation et les réponses du gouvernement évoluent rapidement.

Les membres sont également invités à contacter l'équipe de LC pour discuter de problèmes spécifiques affectant leurs programmes ou partager les meilleures pratiques.


Dernières informations et directives gouvernementales

Gouvernement du Canada

Gouvernements territoriaux et provinciaux


Immigration et étudiants étrangers

Le gouvernement du Canada a mis en place des mesures relatives aux déplacements qui limiteront le voyage aérien aux Canadiens, aux résidents permanents et aux familles de Canadiens, afin de protéger le Canada de l’éclosion de la COVID-19.

Les étudiants étrangers qui ont un permis d’études valide ou qui ont été approuvés pour un permis d’études avant le 18 mars 2020 sont exemptés de ces restrictions et peuvent maintenant voyager vers le Canada.

En savoir plus

Voyager vers le Canada

Des vérifications de l'état de santé sont effectuées par les compagnies aériennes avant l'embarquement. Toute personne présentant des symptômes de COVID-19 ne sera pas autorisée à entrer au Canada par voie aérienne. Des contrôles de santé sont effectués à l'arrivée au Canada. Une quarantaine de 14 jours est obligatoire, même sans symptômes. Les personnes qui n'ont pas de plan de quarantaine ne doivent pas voyager vers le Canada.

En savoir plus

LC communique régulièrement avec Affaires mondiales Canada et IRCC sur les enjeux qui touchent les étudiants étrangers qui se trouvent actuellement au Canada. Affaires mondiales Canada a récemment communiqué des mises à jour fournies par des délégués commerciaux à travers le monde à propos du rapatriement des étudiants internationaux souhaitant rentrer chez eux.

Consulter les mises à jour (anglais seulement - PDF,  2 avril 2020)

Cours en ligne

Si vos cours en salle de classe sont déplacés vers un format en ligne en raison de la COVID-19, cela n’aura aucune incidence sur votre admissibilité au Programme de permis de travail postdiplôme. Cela comprend les étudiants qui ont un permis d'études ou qui ont été approuvés pour un programme débutant en mai ou juin, mais qui ne peuvent pas se rendre au Canada pour le moment en raison de restrictions de voyage. Les étudiants étrangers dans cette situation peuvent commencer leurs cours pendant qu'ils sont à l'étranger et peuvent terminer jusqu'à 50 % de leur programme pendant qu'ils sont à l'étranger s'ils ne peuvent pas se rendre au Canada plus tôt.

En savoir plus

Informations supplémentaires

La Direction de l’éducation internationale d’Affaires mondiales Canada a fournit des renseignements et conseils qui pourraient être utiles aux étudiants internationaux. Les ressources énumérées fournissent des renseignements sur les questions liées aux permis d’études, ainsi que sur les restrictions et les exemptions de voyage qui peuvent toucher les étudiants étrangers, et sur les programmes du gouvernement du Canada auxquels les étudiants internationaux peuvent être admissibles.

Consulter les informations à l'intention des étudiants étrangers (PDF, 3 avril 2020)

Expérience internationale Canada (EIC) a fourni des mises à jour sur les mesures affectant les accords de mobilité des jeunes du Canada.

Consulter les mises à jour d'IEC (PDF, 9 avril 2020)


Défense des intérêts – Atténuer les répercussions de la COVID-19 sur notre secteur

LC travaille à obtenir des fonds de secours auprès du gouvernement. Nos recherches démontrent qu'au départ, le besoin de ce soutien est particulièrement criant parmi nos membres du secteur privé, qui sont des PME. Nous demandons une assistance sous forme de subventions de fonds de roulement pour soutenir les coûts opérationnels fixes des membres. Cette aide leur permettra « d'hiberner » pendant la crise et d'être prêt à relancer les opérations une fois les restrictions levées. Nous demandons également un soutien dans la deuxième phase pour aider tous nos membres à relancer leurs programmes.

Pourquoi le secteur canadien de l'enseignement des langues est important :

  • Il attire plus de 150 000 étudiants étrangers chaque année
  • Il emploie plus de 9 000 personnes
  • Il s’agit d’un élément essentiel du secteur de l’éducation internationale au Canada, dont la valeur se chiffre à 22 milliards de dollars
  • Il contribue de façon importante aux secteurs du tourisme, de l'hébergement et de l'enseignement postsecondaire

En savoir plus :

Comment les membres peuvent aider à faire entendre notre voix

Il est essentiel de sensibiliser les décideurs à notre situation. Sans votre aide, nous ne réussirons pas.

  •  Contactez votre député local
    Téléchargez le modèle de lettre de LC (pour les membres du secteur privé) exprimant l'impact désastreux de la pandémie de COVID-19 sur notre secteur. Personnalisez-le et envoyez-le à votre député local (trouvez le vôtre ici). Si votre résidence et votre entreprise se trouvent dans des circonscriptions différentes, envoyez la lettre aux deux députés.
     
  • Participez à notre campagne sur les réseaux sociaux
    Partagez notre demande au gouvernement visant à sauver plus de 9 000 emplois dans le secteur de l'enseignement des langues sur Twitter, Facebook, et LinkedIn. Ajoutez le point de vue de votre école et mentionnez les ministres et députés pertinents. 
     
  • Joignez-vous au groupe de discussion de LC sur Slack
    Partagez vos histoires, restez en contact avec les autres membres et contribuez à motiver l'ensemble de notre communauté. Cliquez ici pour vous joindre.

Soutien économique – Gouvernement du Canada

Bien que LC s'efforce d'obtenir des fonds de secours pour notre secteur, les membres devraient également envisager les mesures de soutien suivantes mises à disposition par le gouvernement du Canada et visiter la page du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 pour l'information la plus récente.

La nouvelle Prestation canadienne d’urgence

Si vous avez cessé de travailler à cause de la COVID-19, la Prestation d’urgence du Canada (PCU) peut vous fournir un soutien temporaire du revenu. La PCU fournit 500 $ par semaine pendant un maximum de 16 semaines.

La Prestation est accessible aux travailleurs qui :

  • vivent au Canada et sont âgés d’au moins 15 ans;
  • ont cessé de travailler en raison de la COVID-19 ou sont admissibles aux prestations régulières ou de maladie de l’assurance‑emploi, ou ont épuisé leurs prestations d’assurance-emploi durant la période du 29 décembre 2019 au 3 octobre 2020;
  • ont gagné un revenu d’emploi ou un revenu de travail indépendant d’au moins 5 000 $ en 2019 ou dans les 12 mois précédant la date de leur demande;
  • n’ont pas quitté leur emploi volontairement.

Lorsque vous présentez une demande, vous ne pouvez pas avoir gagné plus de 1 000 $ de revenus combinés d’un emploi ou d’un travail indépendant pendant 14 jours consécutifs ou plus au cours de la période initiale de 4 semaines. Lorsque vous présenterez des demandes pour les périodes de prestations suivantes, vous ne pouvez pas avoir gagné plus de 1 000 $ de revenus d’emploi ou de travail indépendant combinés au cours de la période de 4 semaines pour laquelle vous présentez une demande.

En savoir plus.

Subventions salariales

Subvention salariale d’urgence du Canada

Si vous êtes un employeur canadien dont l'entreprise a été touchée par la COVID-19, vous pourriez être admissible à une subvention de 75 % des salaires de vos employés pour une période allant jusqu'à 12 semaines, et ce, rétroactivement du 15 mars 2020 au 6 juin 2020.

Cette subvention salariale vous permettra de réembaucher vos travailleurs mis à pied en raison de la COVID-19, de prévenir d'autres pertes d'emploi et de mieux vous positionner pour reprendre vos activités normales après la crise.

Pour être admissible à recevoir la subvention salariale, vous devez :

  • être un employeur admissible;
  • avoir enregistré une baisse admissible de revenus; et
  • avoir un compte de paie auprès de l'ARC en date du 15 mars 2020

Les employeurs admissibles incluent :

  • les particuliers (y compris les fiducies)
  • les sociétés imposables
  • les personnes qui sont exemptes de l'impôt sur le revenu des sociétés (Partie I de la Loi de l'impôt sur le revenu), autres que les institutions publiques :
    • les organismes sans but lucratif
    • les organisations agricoles
    • les chambres de commerce
    • les sociétés de recherche scientifique et de développement expérimental à but non lucratif
    • les organisations ou associations ouvrières
    • les associations de bienfaisance ou de secours mutuels
  • les organismes de bienfaisance enregistrés
  • les sociétés de personnes constituées d'employeurs admissibles

Vous devez déterminer si la baisse de vos revenus vous rend admissible à faire une demande de subvention salariale pour une période donnée (15 % en mars 2020, 30% en avril et mai 2020).

Il est maintenant possible de faire une demande de Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC). La plupart des entreprises peuvent faire une demande à l'aide de Mon dossier d'entreprise.

Préparez-vous à faire une demande :

  • Inscrivez-vous au service Mon dossier d'entreprise de l'ARC si vous n'êtes pas déjà inscrit. Cela vous permettra de vous assurer que vous pourrez faire votre demande dès qu'il sera possible de le faire.
  • Assurez-vous que vos informations d'entreprise et de dépôt direct sont à jour pour chacun de vos comptes de paie (RP).
  • Avant de faire une demande, vous devrez également utiliser notre calculateur pour obtenir une estimation de la subvention pour votre entreprise.

Vous devez conserver des registres prouvant une réduction de vos revenus et la rémunération versée aux employés.

En savoir plus.


Subvention salariale temporaire de 10 %

La subvention salariale temporaire de 10 % pour les employeurs est une mesure de trois mois qui permettra aux employeurs admissibles de réduire le montant des retenues à la source à remettre à l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Remarque : La Subvention salariale d’urgence du Canada, qui fournit une subvention salariale de 75% aux employeurs admissibles pendant une période pouvant aller jusqu'à 12 semaines, est un programme distinct.

En savoir plus.

Travail partagé – Mesures spéciales temporaires pour les employeurs et travailleurs touchés par la COVID-19

Du 15 mars 2020 au 14 mars 2021, et non limité à un seul secteur ou industrie, le gouvernement du Canada introduit des mesures spéciales temporaires :

  • prolongation de la durée maximale possible d'une entente de 38 à 76 semaines;
  • la période d'attente obligatoire a été supprimée pour les employeurs qui ont déjà utilisé le programme de Travail partagé afin que les employeurs admissibles puissent immédiatement conclure un nouvel accord;
  • réduire les exigences précédentes pour un plan de redressement à une seule ligne de texte dans le formulaire de demande;
  • réduire l'exigence et élargir l'admissibilité aux employeurs touchés en acceptant les entreprises qui sont en activité à longueur d'année depuis un an plutôt que 2, et en éliminant le fardeau d'avoir à fournir les chiffres des vente/production pour les 2 dernières années en même temps; et
  • élargir l'admissibilité au personnel essentiel à la relance, aux Entreprises publiques et aux organismes à but non lucratif.

En savoir plus.

Programme de crédit aux entreprises

Le gouvernement a instauré le Programme de crédit aux entreprises (PCE) en vue d'aider les entreprises canadiennes à obtenir du financement durant cette période de grande incertitude.

Le PCE favorisera l'accès au financement des entreprises canadiennes de tous les secteurs et de toutes les régions. Dans le cadre de ce programme, Exportations et développement Canada (EDC) et la Banque de développement du Canada (BDC) fourniront 65 milliards de dollars sous la forme de prêts directs et d'autres types de soutien financier.

Les entreprises qui souhaitent obtenir de plus amples renseignements sur les programmes du PCE ou qui veulent présenter une demande sont invitées à communiquer avec leur principal prêteur avec lequel ils entretiennent des liens d'affaires, par téléphone ou par courriel, pour obtenir des renseignements sur le processus de demande.

Les programmes suivants sont inclus dans le PCE :

Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes

Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) offre un crédit essentiel aux petites entreprises pour qu'elles puissent payer les charges d'exploitation immédiates comme la paie, le loyer, les services publics, l'assurance, les impôts fonciers ou le service de la dette. Il est entièrement financé par le gouvernement du Canada.

  • Il est offert aux employeurs canadiens dont le compte de paie s'élevait de 20 000 $ à 1,5 million de dollars en 2019 et qui exploitaient leur entreprise en date du 1er mars 2020. Cela inclut les microentreprises et d'autres employeurs admissibles comme les organismes à but non lucratif.
  • En vertu du CUEC, les institutions financières seront en mesure d'offrir aux entreprises admissibles des facilités de crédit sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $.
  • Si le prêt est remboursé le 31 décembre 2022 ou plus tôt, il sera radié à 25 % (jusqu'à concurrence de 10 000 $).
  • Si le prêt n'est pas remboursé le 31 décembre 2022 ou plus tôt, le solde restant sera converti en prêt à terme de trois ans à un taux d'intérêt de 5 %.

Diverses institutions financières et coopératives de crédit offrent maintenant ce programme.

Garantie de prêt d'EDC pour les petites et moyennes entreprises

Ce programme offre du crédit et des prêts à terme sur capacité d'autofinancement aux petites et moyennes entreprises. Les entreprises canadiennes de tous les secteurs qui étaient par ailleurs viables financièrement et qui généraient des revenus avant l'éclosion de la COVID-19 peuvent en faire la demande.

Il permet aux institutions financières d'accorder du crédit et des prêts à terme sur capacité d'autofinancement pouvant atteindre 6,25 millions de dollars aux clients existants, dont 80 % sont garantis par EDC.

Cet argent doit servir aux charges d'exploitation, et non au versement de dividendes, de prêts aux actionnaires, de primes, de rachat d'actions, d'émission d'option d'achat d'actions, d'augmentations de la rémunération des cadres ou au remboursement ou refinancement d'autres créances.

Diverses institutions financières et coopératives de crédit offrent maintenant ce programme.

Programme de prêts conjoints de la BDC pour les petites et moyennes entreprises

Ce programme offre des prêts à terme pour les besoins d'exploitation et de liquidité des entreprises, lesquels pourraient inclure les paiements d'intérêts sur une dette existante. Comme dans le cas du programme d'EDC, ce programme est offert aux entreprises qui étaient financièrement viables et qui généraient un revenu avant l'éclosion de la COVID-19.

Le programme est conçu en trois volets pour cibler le soutien aux entreprises de tailles différentes.

  • Des prêts jusqu'à concurrence de 312 500 $ aux entreprises ayant des revenus inférieurs à 1 million de dollars.
  • Jusqu'à 3,125 millions de dollars pour les entreprises ayant des revenus de 1 million à 50 millions de dollars.
  • Jusqu'à 6,25 millions de dollars pour les entreprises ayant des revenus supérieurs à 50 millions de dollars.

Les prêts ne courraient que les intérêts pour les 12 premiers mois, avec une période de remboursement sur 10 ans.

Des renseignements supplémentaires sur les demandes seront publiés au cours des prochains jours par les institutions financières.

En savoir plus.

Aide d'urgence du Canada pour le loyer commercial

Le gouvernement fédéral a conclu une entente de principe avec toutes les provinces et tous les territoires pour mettre en œuvre l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) destinée aux petites entreprises. Ce programme réduira les loyers de 75 % pour les petites entreprises qui ont été touchées par la COVID-19.

Dans le cadre du programme, des prêts‑subventions seront accordés aux propriétaires d’immeubles commerciaux hypothéqués admissibles. Cela couvrira 50 % des trois loyers mensuels payables en avril, mai et juin par les petites entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières.

Les prêts accordés seront radiés si le propriétaire d’un immeuble hypothéqué accepte de réduire d’au moins 75 % le loyer des petites entreprises en location et ce, en vertu d’un accord de remise de loyer qui prévoira qu’aucun locataire ne pourra être expulsé durant la période visée par l’accord. La petite entreprise en location couvrirait le reste, soit jusqu’à 25 % du loyer mensuel.

Les petites entreprises touchées sont les entreprises qui paient moins de 50 000 $ par mois en loyer et qui ont temporairement interrompu leurs activités ou dont les revenus précédant la COVID‑19 ont diminué d’au moins 70 %. Ce soutien sera également offert aux organismes à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance.

Les provinces et les territoires ont convenu de partager les coûts totaux et de faciliter la mise en œuvre du programme.

On s’attend à ce que l’AUCLC soit opérationnelle d’ici le milieu du mois de mai et plus de détails seront disponibles sous peu.

En savoir plus.

Soutien économique – Provinces

Alberta

Les mesures visant à protéger les employeurs et les employés contre les perturbations économiques du COVID-19 en Alberta comprennent :

(liens en anglais)

Colombie-Britannique

Le gouvernement de la Colombie-Britannique offre un soutien financier aux entreprises touchées par la COVID-19, notamment :

(liens en anglais)

Manitoba

Le gouvernement du Manitoba a mis en oeuvre plusieurs initiatives visant à soutenir les entreprises manitobaines pendant la pandémie de la COVID-19, notamment :

  • lancer un nouveau centre d’appels pour orienter les entreprises, les organismes sans but lucratif et les organismes de bienfaisance vers des programmes de soutien;
  • reporter les échéances d’avril et de mai pour la production des déclarations de la taxe sur les ventes au détail jusqu’au 22 juin 2020 pour les petites et moyennes entreprises ayant des versements mensuels maximaux de la TVD de 10 000 $ (consultez ce bulletin pour connaître tous les détails);
  • ordonner à Manitoba Hydro, à Centra Gas et à la Société d’assurance publique du Manitoba de ne pas facturer de frais d’intérêt ou de pénalités;
  • ordonner à Manitoba Hydro et à Centra Gas de ne pas débrancher de clients;
  • ordonner à la Société d’assurance publique du Manitoba d’assouplir ses pratiques usuelles en matière de renouvellement des polices et de recouvrement;
  • ordonner à la Société manitobaine des alcools et des loteries de ne pas facturer de frais d’intérêt sur les créances des restaurants, des bars et des magasins de vins spécialisés;
  • ordonner aux municipalités de ne pas facturer de frais d’intérêt sur l’impôt provincial en matière d’éducation.

En savoir plus.

Nouvelle-Écosse

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé les mesures suivantes pour appuyer les entreprises :

Subvention d'urgence aux petites entreprises
Dans le cadre de ce nouveau programme d'une valeur de 20 millions de dollars, les petites entreprises, les organismes à but non lucratif, les organismes caritatifs et les entreprises à vocation sociale qui ont reçu la consigne de fermer leurs portes ou de réduire considérablement leurs activités à cause de l’ordonnance en matière de santé publique pourraient être admissibles à une subvention adaptée. Cette subvention unique équivaut à 15 % du revenu provenant des ventes, soit d’avril 2019, soit de février 2020, jusqu’à concurrence de 5 000 $. La subvention n’est pas destinée à un usage particulier. Les demandes sont acceptées jusqu'au 25 avril.

Report des paiements de loyer commercial
Afin d'appuyer les petites et moyennes entreprises, on encourage les propriétaires à reporter les paiements du loyer de leurs locataires commerciaux pendant trois mois et à étaler le montant reporté du loyer sur le reste de la durée du bail. Les propriétaires ne sont pas autorisés à changer les serrures ou à saisir des biens parce qu'une entreprise ne peut pas payer son loyer si l'entreprise doit fermer en raison de l'ordonnance en matière de santé publique.

Fonds d'aide temporaire d'urgence aux travailleurs
Le fonds aide les travailleurs autonomes et les travailleurs mis à pied qui ne sont pas admissibles à l'assurance-emploi. Les demandes seront acceptées à compter du 10 avril 2020.

Modifications aux paiements

  • Le gouvernement reportera les paiements jusqu'au 30 juin dans le cas de tous les prêts du gouvernement
  • Le gouvernement reportera les droits payés par les petites entreprises jusqu’au 30 juin
  • Le programme de garantie de prêts aux petites entreprises, administré par 16 coopératives de crédit provinciales, incluent le report des paiements du principal et de l'intérêt jusqu'au 30 juin. Le programme continue de faciliter l'accès au crédit pour les entreprises admissibles (jusqu'à 500 000 $).
  • Les petites entreprises qui font affaire avec le gouvernement seront payées dans un délai de cinq jours plutôt que la norme de 30 jours

Learn more.

Ontario

Programme d'aide d'urgence de l'Ontario et du Canada pour le loyer commercial
Le gouvernement de l'Ontario s'engage à verser 241 millions de dollars et de s'associer au gouvernement fédéral pour fournir une aide d'urgence évaluée à plus de 900 millions de dollars aux petites entreprises et à leurs locateurs par l'entremise du nouveau programme d'aide d'urgence de l'Ontario et du Canada pour le loyer commercial (« le Programme »). En vertu du Programme, des prêts à remboursement conditionnel seront fournis à des propriétaires d'immeubles commerciaux admissibles qui subissent un manque à gagner concernant le loyer parce que leurs locataires qui sont de petites entreprises ont été durement touchés par la crise de la COVID-19.

En savoir plus.

Autres ressources mises à disposition par le gouvernement

Webinaire BDC : Comment faire face aux impacts de la COVID-19 sur votre entreprise

La propagation de la COVID-19 entraîne des défis importants pour les entreprises canadiennes. Comme la situation évolue constamment, vous devez être prêt à réagir à toute perturbation. Écoutez Pierre Cléroux, économiste en chef de BDC, ainsi que d’autres experts parler des perspectives économiques à court terme et profitez de leurs conseils sur la façon de gérer la crise.

Watch on YouTube.

Appli Entreprises Canada

Téléchargez Entreprises Canada pour avoir à portée de main de l'information sur le soutien gouvernemental.

Watch on YouTube.

Annulations et reports

Les membres de LC sont encouragés à accommoder les étudiants qui sont touchés par les restrictions de voyage liées à la COVID-19 en offrant des arrangements flexibles tels que des crédits ou des remboursements sur les réservations reportées ou annulées.

Ressources pour passer aux classes virtuelles

Alors que la crise actuelle continue d'évoluer, les mesures de distanciation sociale demeurent un élément crucial de la lutte visant à ralentir la propagation de la COVID-19 au Canada. Dans cet esprit, Langues Canada recueille des informations sur les outils et les ressources pour aider les programmes membres à passer des classes traditionnelles aux classes virtuelles en direct.

Ressources pour passer aux classes virtuelles (PDF - 18 mars 2020)

Questions d'hébergement et d'assurance

Séance d'information de Langues Canada : COVID-19 - Questions d'hébergement et d'assurance

Le 16 mars 2020, LC a présenté un webinaire sur les questions d'hébergement et d'assurance avec des représentants du Canada Homestay Network et guard.me. 

Voir l'enregistrement du webinaire (en anglais - 57 min.)

Atelier de keep.meSAFE - Bien-être mental dans une pandémie

Nous sommes heureux de partager une invitation de notre partenaire keep.meSAFE pour un atelier gratuit visant à aider nos membres à soutenir la santé et le bien-être mental et émotionnel de leurs étudiants pendant la crise de la COVID-19. Tout le personnel et les professeurs sont invités à se joindre.

Notez que cet atelier sera présenté en anglais seulement.

Vendredi, 20 mars  - 14 h à 15 h (HAE)
Jeudi, 16 avril - 14 h à 15 h (HAE) 

Veuillez rejoindre le webinaire en cliquant sur ce lien depuis votre ordinateur, tablette ou téléphone intelligent : https://global.gotomeeting.com/join/753863805

Agences

Nous restons en contact avec nos partenaires mondiaux via les réseaux GAELA et FELCA et les associations du secteur pour partager de l'information et apprendre les meilleures pratiques dans le but d'atténuer les impacts négatifs sur nos membres.

Consultez un résumé de la situation actuelle dans les pays d'origine des étudiants, telle que décrite par les associations membres de la FELCA, au 11 mars - en anglais seulement.

Demeurer actif à l’heure de la distanciation sociale

Les membres de LC ont la gentillesse de partager des liens vers des ressources en ligne de conditionnement physique, de pleine conscience et de divertissement pour aider le personnel, les étudiants et les familles à rester actifs et en bonne santé tout en respectant les mesures de distanciation sociale.

Notez que la plupart des liens ci-dessous sont en anglais seulement. N’hésitez pas à y ajouter vos ressources en écrivant à communication@languagescanada.ca.

Consultez les ressources (PDF, 19 mars 2020)